Souvenirs Introuvables, tome 2 : Antoine – Laura Wilhelm

Je remercie Laura pour sa confiance renouvelée, et pour m’avoir fait parvenir le tome 2 de sa saga Souvenirs Introuvables. Si vous l’avez manqué la chronique du premier tome est disponible sur le blog.

Dans ce deuxième tome nous suivons Antoine, que nous avons rencontré assez brièvement dans le tome précédent. A première vue c’est un personnage qui me plaisait bien et j’étais contente que la suite nous parle de lui et de son histoire. Antoine est un jeune homme au passé trouble, qui essaie de sortir la tête de l’eau suite à un décès. Mais ce décès est accompagné d’une nouvelle qui bouleverse sa vie, et il n’a plus qu’une seule idée en tête : se venger. Antoine s’est révélé très différent de ce que j’avais imaginé dans le tome 1. C’est un homme fort, colérique et impulsif, qui m’a effrayé parfois dans ses réactions, ou son manque de réaction. C’est un personnage atypique, car plein de défauts exposés au grand jour. Mais plus on avance dans l’histoire plus on découvre la profondeur de ce personnage et ses différentes dimensions. L’image que j’avais de lui a évoluée durant ma lecture. Au départ je ne pensais pas pouvoir ressentir d’émotion positive ou de l’empathie pour Antoine mais Laura et sa saga sont pleines de surprises et les rebondissements nous entraînent vers une fin tout à fait inattendue.

Lire la suite

La Voleuse des Toits – Laure Dargelos

Je tiens à remercier très, très, très fort Laure pour m’avoir proposé son roman. Je ne sais pas quand je serai tombée sur cette pépite sans elle, et j’aurais vraiment loupé quelque chose. Ce petit pavé de presque 700 pages m’a été envoyé en format numérique. Ce n’est absolument pas mon format de lecture favoris, alors 700 pages, c’était dur. D’autant plus que OMG ce livre est une merveille. J’avais envie de le poursuivre mais je n’y arrivais pas à cause du format. Alors je l’ai acheté. En format papier. Au diable le service presse, j’ai acheté ce livre. Il fallait que je l’ai entre mes mains et que je l’expose dans ma collection livresque. Vous l’aurez compris, aucun suspens dans cette chronique, La Voleuse des Toits est un gros coup de cœur.

Laure a su parfaitement créer un univers riche, intéressant, mais aussi cohérent, compréhensible et harmonieux. Sans alourdir son style et son livre avec des descriptions incessantes l’autrice arrive parfaitement à nous dépeindre son monde, ses personnages, ses villes… Tout prend forme et se construit petit à petit dans notre esprit avec des bases très solides. J’avais l’impression de connaître parfaitement son univers et mon imagination s’est enflammée.

Lire la suite

Casse-tête des pétales autour de la rose

Aujourd’hui avec Seb nous regardions l’épisode 10 de la saison 2 de Game of Roles. Oui, nous sommes un peu geeks, lui surtout, et on regarde des émissions de jeux de rôle. (Et c’est super je vous le conseille !) Et tout à la fin le MJ a présenté une énigme. Les joueurs ont réussi à répondre complètement par hasard et la solution n’a pas été donnée. Je ne pouvais pas laisser passer ça. Une énigme sans réponse m’aurait torturée pendant des jours ! Oui je suis un peu toquée u_u.

Je me suis dit que google is my friend, et qu’il allait me donner la réponse. J’ai trouvé quelques sites, où l’énigme était exposée, j’ai même trouvé ce site qui nous permet de nous entraîner jusqu’à comprendre. Mais je n’ai JAMAIS trouvé la réponse sur le net ! Et je comprenais toujours pas malgré les indices laissés sur les forums ou quoi. Je suis devenue complètement folle et j’ai commencé à m’énerver toute seule devant mon écran. Ça a vraiment pris des proportions énormes cette histoire ! Seb, intrigué et un peu moqueur, et venu voir cette énigme de plus près. Et voilà pas qu’il comprend dessuite le chéri !!

OK t’as intérêt à me donner la solution parce que sinon je pète un câble ! (* ̄m ̄)

Lire la suite

Azmel, tome 1 : La Porte du Temps – Laura Wilhelm

Après avoir lu Souvenirs Introuvables de Laura Wilhelm et après avoir discuté un peu avec elle sur les réseaux sociaux j’ai développé une certaine relation de confiance avec elle. Donc quand elle m’a proposé de lire son autre saga, j’ai accepté sans hésiter, et surtout je me suis plongée dedans sans même lire le résumé. La confiance je vous dit. Et je n’ai pas été déçue.

Laura nous propose ici un univers fantastique très original qu’elle réussit parfaitement à mettre en place. C’est un premier tome, donc un tome introductif. Elle pose toutes les bases de l’histoire en nous présentant les personnages, principaux ou secondaires, leurs liens entre eux, les relations qu’ils entretiennent chacun, ainsi que l’intrigue principale et les codes de son univers. Tout est parfaitement décrit sans être lourd ou indigeste à lire. La plume de Laura est vraiment facile à lire, fluide, et on se laisse rapidement emporter. Dès les premières pages, lors du prologue en fait, j’ai eu envie de lire la suite. Elle a su susciter mon intérêt très rapidement et j’ai terminé cette histoire en une journée.

Lire la suite

Treize raisons – Jay Asher // Série Netflix

Avant de savoir que c’était un livre j’ai découvert 13 reasons why comme une série sur Netflix. Et pas n’importe quelle série. 13 épisodes plus éprouvants les uns que les autres, qui m’ont fait pleurer, qui m’ont fait peur, et qui m’ont retourné l’estomac. Et quand je vous dit qu’il m’a fallu plusieurs jours pour m’en remettre, je veux vraiment dire plusieurs jours, littéralement.

Nous suivons Clay, un gentil garçon, tout le monde s’accorde sur ce point, qui découvre un jour une boîte devant sa porte. A l’intérieur 13 cassettes audio enregistrées par Hannah Baker. Hannah s’est suicidée il y a quelques jours, et sur ces cassettes elle expose 13 raisons, 13 personnes qui l’ont poussées à faire ce choix. Dur. Mais si je vous dit que Clay est amoureux d’Hannah ? Voilà vous saisissez. Cette série nous mets vraiment à rude épreuve car elle fait appel à notre empathie. L’empathie pour Clay, qui doit écouter toutes les épreuves qu’a du enduré Hannah, la femme qu’il aime alors qu’elle est déjà morte, et qu’il sera à jamais impuissant à la sauver. Et l’empathie pour Hannah, pour tout ce qu’elle a vécu, tout ce qu’elle a supporté, et pour ses appels à l’aide qui sont restés sans réponse, voir qui ont été délibérément rejetés. Cette série est triste, cette série est dure, et profondément perturbante. Parce que même si cette histoire n’est pas officiellement basée sur un fait réel, et si Hannah Baker n’est pas réelle, combien d’Hannah existent à travers le monde ?

Lire la suite

Notre vie à trois – Colline Hoarau

Le 11 avril prochain sera la journée mondiale de la maladie de Parkinson. A cette occasion je voudrais vous présenter un joli livre qui traite le sujet d’une manière très libre, sans tabou, sans secret. Ce livre m’a été très gentiment envoyé par l’autrice elle-même, alors je la remercie encore très chaleureusement !

Dans cette histoire nous suivons un couple très courageux qui apprend à vivre ensemble, tous les deux, mais aussi avec la maladie. Le roman est construit avec une alternance de points de vue, celui d’Achille, l’homme qui est atteint de la maladie, et celui d’Orchidée, la femme qui partage sa vie. Cette alternance est très intéressante et offre une vision complète de la maladie au quotidien. L’accent est vraiment mis sur le vécu du patient et de l’entourage. On découvre l’envers du décor, le quotidien que les gens non confrontés à la maladie ignorent. L’autrice nous parle des médicaments, de la difficulté à les prendre, des astuces pour y arriver, des professionnels de santé qui font désormais partie de leur vie comme le kiné ou l’orthophoniste, des précautions à prendre tous les jours pour faciliter les activités… Elle révèle des choses qui sont inconnues du grand public. Connaissez-vous réellement la maladie de Parkinson ? A part les tremblements, savez-vous quels en sont les symptômes ? Imaginez-vous à quel point c’est douloureux ?

Lire la suite

Vert-de-Lierre – Louise Le Bars

Quand j’avais vu passer Vert-de-Lierre en autoédition il y a quelques mois il m’avait fait de l’œil (le coquin !). Alors quand les éditions Noir d’Absinthe m’ont proposé de le chroniquer à l’occasion de sa sortie dans leur catalogue, j’étais vraiment ravie ! Un grand merci à eux d’avoir renouveler leur confiance en moi, et de proposer des œuvres aussi magnifiques et captivantes.

La plume de Louise le Bars est une merveille absolue. Dès les premières pages elle nous entraîne avec elle dans son univers et fait ressortir beaucoup de sensations différentes. Au début du livre quand Olivier, le personnage principal, arrive dans la maison de sa grand-mère, on ressent la nostalgie de l’enfance qui s’empare de lui, mais aussi de nous. La plume est si belle, si immersive que des souvenirs d’étés personnels me revenaient en mémoire. Lorsque plus tard il discute avec Rose sur la terrasse, je me voyais assise avec eux, sentant la brise sur mon visage et le parfum du jardin… C’est une plongée vive et authentique que nous offre l’autrice, et je peux déjà vous dire que je lirai son prochain roman si elle en écrit un.

Lire la suite