The Prison Experiment – Eric Costa

Je tiens à remercier Eric Costa pour l’envoi de son livre en service presse. Nos débuts ont été un peu compliqués puisque le livreur amazon a décidé de garder le livre pour lui (ou de l’offrir à un voisin qui sait), et qu’il m’a fallu moult mails et négociations pour qu’ils m’en renvoie un, gratuitement, (ce qu’ils n’ont fait qu’à 80%…) MAIS! tout est bien qui finit bien, j’ai eu mon livre et Eric s’est montré très gentil. Merci encore :D.

Je ne suis pas fan des thrillers et des polars. C’est comme la fantasy, j’ai des aprioris et des préjugés. Ouh c’est pas bien ! Je sais u_u. Mais je me soigne. J’apprends petit à petit à appréhender et à apprécier ces genres qui me sont inconnus. J’essaie de découvrir des œuvres qui pourraient me plaire et de me laisser porter. Et pour l’instant ça fonctionne. J’ai beaucoup aimé le tome 1 de Hantée et de Dexter, qui sont pourtant des thrillers. Tout n’est donc pas perdu. The Prison Experiment, ce joli petit pavé de plus de 660 pages, fait partie de ces livres qui me faisaient envie, et sur qui je comptais pour apprivoiser les thrillers. Et bien mission accomplie pour lui et Eric Costa !

J’ai eu un peu quand j’ai commencé ma lecture, peur de ne pas aimer, de ne pas réussir à le terminer, de m’y perdre… L’univers de ce livre est tellement énorme et développé qu’il m’a fallu quelques pages d’adaptation. Quand on commence la lecture on découvre une mine d’informations vraiment gigantesque. Beaucoup de personnages, de lieux, d’informations à assimiler. Mais quand on persévère un peu tout devient clair. L’auteur ne tarde pas à tout nous expliquer (ou presque ^^), et le livre prend une toute autre dimension. Il y a des années de travail derrière tout ça et ça se sent. Le livre est très détaillé, sans être indigeste, et l’univers est très complet. Tout est crédible et fonctionne extrêmement bien. Une fois lancée j’ai eu du mal à m’arrêter. J’avais vraiment envie de connaître la fin de cette histoire et comment tous les personnages allaient évoluer. Malheureusement pour moi, c’est un tome 1, et je n’aurais pas mes réponses tout de suite :D.

Dans ce livre on suit plusieurs personnages en même temps, qui ont tous un rôle différent, un passé différent, et qui se trouvent chacun dans des lieux différents. Cette diversité nous offre une vision très globale et plusieurs points de vue sur l’Oeuvre, et éveille notre curiosité. Que se passe-t-il à l’intérieur ? Et à l’extérieur ? Quels liens ont les personnages entre eux ? Vont-ils se rencontrer et influer les uns sur les autres ? Je dois admettre que j’ai eu certaines surprises et que je ne m’attendais pas à tout :).

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Elena, cette jeune femme qui s’affirme de jours en jours, qui gagne en confiance en elle et qui ose s’imposer. Lombardi et Fields ont été mes coups de cœur. Deux hommes forts, droits et drôles, ils rendent la lecture et l’aventure plus fun. En fait j’ai aussi aimé Basileus. C’est clairement un personnage désagréable et antipathique, mais il est tellement bien décrit et joue tellement bien son rôle, il est utile à l’histoire, que j’ai fini par l’apprécier. Les autres personnages n’auraient pas pu évoluer de cette manière sans lui. Et enfin Agellos, un homme entouré de mystère pendant une bonne partie du livre, et qui se révèle très courageux. Oui bon je les ai tous aimé en fait…

Pour finir je dois souligner que même si ce livre est un petit pavé de presque 700 pages, qui peut faire peur avouons-le, on ne les voit pas défiler. L’histoire est addictive, il se passe toujours quelque chose et même si tout n’est pas une surprise il y a beaucoup de rebondissements de qualité. Une fois commencée on a du mal à lâcher l’histoire avant la fin. L’ambiance est très bien décrite et mise en place, on a l’impression d’affronter les dangers de la prison avec Elena et son équipe. Le suspens monte petit à petit, on élabore différentes théories, on enquête avec Elena et les autres mercenaires… On est tenus en haleine, on est surpris… ça ne s’arrête jamais, c’est génial. J’ai vraiment hâte de lire le tome suivant et de connaître la fin de cette histoire captivante.

EN BREF : The Prison Experiment fait partie de ces livres qui me réconcilient petit à petit avec les thrillers. L’univers est très riche, très développé et rempli de détails sans être indigeste. L’Oeuvre et les différentes salles sont très immersives. On plonge très rapidement dans le livre pour n’en sortir que 600 pages plus loin, sans les avoir vues passer. L’histoire et les intrigues sont intéressantes, pleines de rebondissements, il n’y a aucun temps mort. Ce livre est une réussite que je conseille à tous les fans d’action, de science-fiction et de mystères.

The Prison Experiment.jpg Fiche sur Livraddict.

Publicités

Une réflexion sur “The Prison Experiment – Eric Costa

  1. Eric dit :

    A reblogué ceci sur Eric Costaet a ajouté:
    « The Prison Experiment fait partie de ces livres qui me réconcilient petit à petit avec les thrillers. L’univers est très riche, très développé et rempli de détails sans être indigeste. L’Oeuvre et les différentes salles sont très immersives. On plonge très rapidement dans le livre pour n’en sortir que 600 pages plus loin, sans les avoir vues passer. L’histoire et les intrigues sont intéressantes, pleines de rebondissements, il n’y a aucun temps mort. Ce livre est une réussite que je conseille à tous les fans d’action, de science-fiction et de mystères. »
    Un immense merci Flo pour ce très beau retour !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s