Mécréant – Patrick Haddad et Isabelle Anderson

En 2020 je souhaite lire plus de classiques, et sortir de mes zones de confort en découvrant d’autres styles et genres que je n’ai pas l’habitude de lire. Quand les éditions Librinova m’ont proposé ce court roman j’ai accepté de le lire dans cette optique de bonne résolution. Merci à eux pour leur confiance et pour ce roman. On y parle de guerre et de conflits internationaux, mais avec un pointe de fantastique, je n’étais donc pas tout à fait en terre inconnue ^^.

Mécréant raconte l’histoire de Daniel, un médecin engagé dans une action humanitaire en Syrie, qui se fait capturer par des partisans de Daesh. Pour survivre il va devoir s’approprier certaines de leurs coutumes, les suivre dans leurs actions, les soigner, tout en essayant de garder son humanité, sa dignité et sa personnalité.

C’est un sujet très actuel, tout le monde peut donc se sentir concerné et intéressé par cette histoire. Je l’ai d’ailleurs trouvée très crédible, dans la partie non fantastique bien sûr ^^, et c’était très immersif. Le style de l’auteur est très simple, net et propre, et nous emporte très rapidement avec lui dans son histoire. On visualise parfaitement, et on y croit. Tout est extrêmement bien décrit, que ce soit les paysages, les villes détruites, les personnages, c’est du bon travail. Je ne me suis pas spécialement attachée à Daniel, bien que ce soit un homme fort, courageux, instruit et combatif, mais je ne crois pas que le but de l’auteur était là. En fait l’accent n’est pas vraiment mis sur lui, mais plus sur son expérience, ses ressentis, et sur les hommes qu’ils côtoient. Daniel est plus un moyen, très judicieusement utilisé, de traiter ce sujet sensible. Les combattants sont décrits avec justesse et réalisme. Nous les suivons dans leurs prières et leurs croyances, dans leurs actes de cruauté, dans leur méchanceté et leur manque de tolérance, mais aussi dans leur peur et leur colère. L’auteur réussi à ne pas tomber dans la facilité de les décrire comme des monstres sans émotion, sans toutefois nous faire ressentir de l’empathie pour eux. C’est un ton très juste et très équilibré qui est utilisé ici. J’ai vraiment été agréablement surprise, et j’avais du mal à lâcher ma liseuse.

La seconde partie du roman suit les mêmes protagonistes, mais le ton change puisqu’on passe à un genre fantastique. Les hommes qui ont capturés Daniel vont l’entraîner avec eux à travers une forêt mystérieuse, et ils ne vont pas en ressortir indemnes. Des événements étranges vont se dérouler dans ce lieu, et nous questionner. Nous questionner sur l’importance des monuments historiques, sur ce qu’ils racontent et peuvent nous apporter, même s’ils ne font pas référence à notre culture ou à notre religion. Nous questionner sur la différence entre légitime défense et meurtre. Et nous questionner sur nos croyances, et sur l’interprétation que celles-ci peuvent nous pousser à faire des événements qui nous chamboulent. Cette seconde partie m’a beaucoup plu, autant que la première en fait, même si le style est radicalement différent. Il y a un élément que j’ai particulièrement apprécié. Non deux en fait. Le premier c’est le sens de la justice de « Baba Yaga », et son inventivité dans ses châtiments. Le second, c’est la fin. J’y ai retrouvé cette touche d’indécision et de mystère que je trouvais dans les œuvres fantastiques qu’on nous faisait étudier à l’école. Est-ce qu’il c’est vraiment passé ce qu’il c’est passé, ou est-ce que l’explication logique qu’on nous fournit explique tout ^^? Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu une fin comme ça, et ça m’a fait plaisir (retour au lycée !).

EN BREF : Mécréant est un jolie découverte. C’est un livre en deux parties: l’une très ancrée dans le réelle, qui nous raconte de manière très juste ce qu’il peut se passer dans un pays en guerre, et l’autre plus fantastique, qui nous emmène dans un temple maudit auprès d’une sorcière vengeresse. La plume est fluide, net, l’histoire est prenante et actuelle. J’ai bien aimé.

Mécréant.jpg Fiche Livraddict.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s