Les larmes d’Aphrodite : La colère de l’Olympe – Marion Perret

J’aime beaucoup les mythologies grecques et latines, mon mari aussi, donc j’ai quelques connaissances sur le sujet. On peut dire merci à mes nombreuses années de latin, où les cours de civilisations étaient clairement mes préférés, et à ma seule année de grec ancien, où je me suis fait jeter dehors à grand coup de pied dans le _ _ _ parce qu’une seule élève de S qui veut faire du grec c’est trop compliqué à organiser ! Oui je le vis encore mal… Bref ! Ce sont des histoires qui me plaisent beaucoup, et je suis donc ravie d’avoir reçu ce service presse, et je remercie grandement les éditions du Saule pour leur confiance.

Même si le résumé me plaisait bien, j’avais une petite appréhension avant de commencer ma lecture. Les romans historiques ce n’est pas forcément mon dada, et même si l’époque me plaît j’ai souvent du mal avec les histoires remplies de dates, de monuments, et de dates ! Oui j’ai dit deux fois dates. Mais j’ai vraiment été agréablement surprise par le style et la plume de l’autrice. Marion arrive à rendre tout ça tellement fluide, tellement facile à lire. C’était extrêmement agréable comme roman, simple, mes yeux glissaient tous seuls sur les mots. Je me suis régalée et je peux déjà vous dire que je lirai le prochain roman de cette jeune femme.

Marion a réussi à mélanger habilement l’époque contemporaine aux anciens dieux grecs, et ça fonctionne. On suit Aphrodite à notre époque, ainsi que dans l’Antiquité, à différentes périodes de sa vie, et tout s’imbrique parfaitement. Cela donne un bon rythme au roman, qui varie entre romance, quête et retrouvailles modernes, et drame antique. Plusieurs événements de la mythologie sont évoqués et décrits, et s’il y a une part de vrai dans ces légendes, Marion les remanie à sa sauce, pour aller dans le sens de son histoire, et encore une fois ça fonctionne bien. C’est une réinterprétation, ou une réécriture comme vous voulez, et c’est bien réalisé.

Les tempéraments des dieux principaux sont bien retranscrits, et j’ai beaucoup aimé ça. Zeus par exemple est colérique, volage avec un ego surdimensionné, c’est tout-à-fait comme ça qu’on se le représente. Athéna est hautaine, maline, Arès est sérieux et combatif. Ils sont bien décrits. Et les dieux que l’autrice a réinterprétés ont également su me charmer. Mon coup de cœur va a Hadès ! Manipulateur, drôle, diablement drôle même, intelligent et pourtant pas si insensible que ça. C’est mon personnage préféré, et toutes ses apparitions m’ont ravi. J’ai aussi aimé Hermès, que je n’imaginais pas comme ça, mais qui finalement m’a bien plu, Artémis, et Poséidon. Même si cette fois encore je ne l’imaginais pas du tout comme ça. Mais son caractère est plutôt convainquant et sert bien le récit. Aphrodite par contre, je ne sais quoi en penser. Plusieurs fois je l’ai trouvée attachante, drôle, avec une répartie imbattable, forte et courageuse. Et d’autre fois je l’ai trouvée méchante, agaçante et désagréable. Ceci dit cela en fait un personnage riche, cela permet de suivre son évolution, et elle reste crédible.

Le personnage d’Aphrodite, bien que fort et courageux, est l’outil utilisé par l’autrice pour aborder un thème important et malheureusement toujours d’actualité: la violence envers les femmes. Certaines scènes m’ont fait me crisper, j’ai parfois eu peur de ce que j’allais lire, et c’était le but. Mais heureusement pour mon âme sensible, aucune scène ne dépasse ce que je pouvais supporter (pas de viol, merci Marion !). Tout est bien dosé, on est mal à l’aise et on veut faire payer ce bourreau, mais on n’est jamais dégoûté au point de vouloir arrêter la lecture. C’est un message fort, un thème important, et je le trouve très bien abordé.

EN BREF : Un livre très agréable à lire, grâce à la plume de Marion qui est une belle découverte. C’était facile à lire, fluide. Les dieux grecs sont bien décrits, certains dans leur caractère habituel, d’autres réinterprétés. L’histoire mêle habilement romance, combat, amitié et légendes, en alternant époque contemporaine et antiquité. La violence envers les femmes est également abordé de manière efficace, je suis sous le charme.

Les larmes d'Aphrodite, la colère de l'Olympe Fiche Livraddict.

2 réflexions sur “Les larmes d’Aphrodite : La colère de l’Olympe – Marion Perret

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s