Le Prince Sans Sourire -Louise Le Bars et Laurent Cazuguel

Les éditions Noir d’Absinthe font partie de mes préférées. J’ai envie de lire genre 90% de leur catalogue. Alors quand ils me proposent un service presse, j’accepte, parce que je sais que ma lecture sera de qualité. Et quand l’autrice est la merveilleuse et sensible Louise le Bars, qui a écrit l’un de mes coup de cœur de 2019, Vert-de-Lierre, j’accepte d’autant plus, et avec une immense joie. Un grand merci à eux pour leur confiance ♥.

Avec Le Prince sans Sourire Louise part dans un genre totalement différent de sa première oeuvre. Ici c’est un conte pour enfants qu’elle nous offre, un conte qui respecte certains codes du genre traditionnel, mais qui en revisite d’autres, et qui délivre des messages importants.

Je vais commencer tout de suite par le point que je n’ai pas apprécié dans ce conte, comme ça ce sera fait. Ce sont les illustrations. Elles ne correspondent absolument pas à mes goûts d’adultes, mais je pense que les enfants pourraient les aimer, et vu que c’est leur but, c’est parfait. Elles sont très colorées, très expressives, les pages sont bien remplies… Si moi je n’aime pas particulièrement je pense que les plus jeunes pourraient y trouver leur compte. Quand j’étais petite j’avais un livre d’histoires avec ce genre de dessins, et je les aimais beaucoup. Alors pourquoi pas !

Pour moi le point fort c’est vraiment le texte de Louise. Cette histoire est une réinvention des contes, mêlant traditions et modernisme, j’ai beaucoup aimé. Il y a un royaume, avec un roi et une reine cupides, une sorcière, un sort, un monstre et des énigmes. Mais il y a aussi un Prince en détresse et un preux chevalier qui s’avérera être une jeune femme courageuse. On commence déjà à voir les codes qui se font bousculer. Le féminisme, la force et le courage chez les femmes sont des thèmes qui semblent importants pour Louise. Et c’est toujours un plaisir pour moi de retrouver ces sujets dans des livres pour enfants. La tolérance et la bienveillance doivent être évoqués et expliqués dès le plus jeune âge, et j’aime voir petit à petit les contes jeunesse changer pour offrir des histoires plus modernes et plus… égalitaires :D.

Comme tout conte qui se respecte, il y a des aventures, des énigmes, et des messages qui s’y cachent. Ici Louise nous parle de vanité, d’orgueil, de mépris envers les plus faibles, de sourire et de gaieté, d’amitié, d’entraide, mais aussi de solitude, de respect et d’arrogance. C’est un très joli texte qui mérite d’être lu et relu avec les enfants, et ensuite discuté et expliqué. Je pense que c’est un bel outils qui peut permettre aux parents d’aborder plein de sujets avec leurs petits, et c’est bien à cela que sert un conte. Heureusement la fin sera bien évidemment heureuse, avec une morale, ce qui laissera une jolie note finale aux enfants, et leur donnera envie d’y revenir.

EN BREF : Un joli conte qui mêle codes traditionnels et éléments plus modernes sous la belle plume de Louise. Les parents y trouveront un bon outils pour évoquer de nombreuses thématiques et notions avec leurs enfants. Si les illustrations n’ont pas ma préférence je sais qu’elles plairont aux plus jeune. Un joli conte donc, utile, sympathique, avec des messages importants. A lire à tous les petits bouts.

Le Prince Sans Sourire Fiche Livraddict.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s