Revival, tome 1 – A. D. Martel

Ces dernières années on a vu se multiplier les œuvres qui parlent de jeux vidéos, notamment en réalité virtuelle, qui mettent en scène des personnages qui se retrouvent coincés dans les univers imaginaires. J’en ai lu, et surtout vu pas mal, mais c’est quelque chose qui me plaît encore, et j’avais vraiment envie de découvrir ce roman, pour voir quelle touche allait y apporter l’autrice, et quelle en serait l’originalité. Merci beaucoup à elle, pour sa confiance et son roman, que j’ai vraiment bien aimé :).

Ce tome est un premier tome, et vous le savez j’ai besoin que ces livres-là me donnent plus qu’une simple introduction à l’univers, plus qu’un prologue tout bête. Je veux de la matière, une intrigue propre à ce tome. J’ai été comblée ici ^^. Ce tome sert bien sûr à poser les bases des univers de l’autrice, le monde « réel » dans lequel évoluent les gens, ainsi que l’univers virtuel du jeu vidéo. Tout est mis en place, on apprend à découvrir les différents personnages, leurs passés, leurs personnalités, mais il se passe également des choses. Beaucoup de choses même. Il y a des combats contre des monstres, des level up, des amitiés qui se créent, une romance qui se dessine peut-être, un complot qui nous surprend… Ça ne s’arrête pas. Le livre est bien rythmé et on ne s’ennuie jamais. D’ailleurs j’étais tellement prise dedans que je l’ai lu en moins d’une journée !

L’univers du jeu vidéo en question n’est pas encore totalement développé, je pense qu’on va en apprendre encore beaucoup. L’accent a plutôt été mis sur les personnages. Julie est une super fille, une femme forte qui affronte beaucoup de difficultés dans sa vie, mais qui fait face comme elle peut. Elle veille sur toute sa famille, et continuera à le faire dans le jeu. C’était une bonne idée d’en faire une noob, une fille qui ne connaît rien aux jeux vidéos. Cela permet à l’autrice d’amener les notions doucement, petit à petit, sans brusquer ou perdre les lecteurs novices, et cela permet aux lecteurs non joueurs de comprendre et de savourer autant que les autres. Je trouve que c’est une belle attention, et ça ne limite pas le lectorat cible, bravo :). Samuel m’a beaucoup plu, malgré son sale caractère et sa tendance à ne pas vraiment aider Julie. Il lui balance plein d’infos mais il a souvent un temps de retard sur les conseils à prodiguer xD. Samuel est un ado mal dans sa peau, qui a du mal à trouver sa place, et qui aime les super-héros, les jeux vidéos etc. C’est un personnage qui me parle et auquel je me suis vite attachée (moi j’aime les geeks !). C’est un gamer accompli, et il est l’occasion pour l’autrice de faire des clins d’œil aux lecteurs-joueurs. Son avatar, rien que ça. Son physique, son ethnie, ses atouts importants, c’est tellement une héroïne de manga, j’ai adoré ! Et la remarque sur le poulet ! Mais qu’est-ce que j’ai ri. J’ai adoré retrouver cette référence ici, c’était super. Comme un œuf de pâques accessible uniquement à certains lecteurs, j’ai adoré :). J’aime aussi beaucoup Chloé, la meilleure amie de Julie. Je sens qu’elle nous cache plein de mystères et nous réserve encore beaucoup de surprises. C’est une fille forte, originale, une battante qui n’a pas sa langue dans sa poche. C’est un personnage atypique, qu’on ne trouve pas dans tous les romans, et ça fait du bien. On sent que l’autrice a accordé beaucoup d’importance à ses personnages, et qu’elle a tenu à les rendre crédibles, en leur donnant non seulement des défauts, mais aussi des particularités et des différences, qui les rendent définitivement humains.

Si le thème du roman peut attirer un public jeunesse, je pense qu’il faudrait le destiner plutôt à un public adolescent voir YA. Il y a des scènes un peu dures pour un jeune public, on y parle quand même de meurtre (de masse parfois) et de tentative de viol. Rien n’est décrit de manières dégoûtante ou dérangeante, tout n’est qu’abordé sans aucune scène violente, mais on sait jamais. C’est un livre pegi 12 je pense ^^.  Cela dit l’autrice profite de ces scènes où elle aborde les faces plus sombres de l’être humain pour faire passer des messages importants. Elle y parle des hommes et de leur bestialité, de leurs défauts et de ce qu’il y a de pire chez eux, elle parle de la place de la femme dans la société, et du harcèlement qu’elle peut endurer chaque jour, de harcèlement scolaire, et aussi et bien sûr, de la violence dans les jeux vidéos, ainsi que les dangers de ces derniers si on ne respecte pas les avertissements et les limites d’âges. Ces derniers éléments sont évoqués avec beaucoup de bienveillance, sans jamais juger ou stigmatiser les gamers, et ça fait du bien !

Attention par contre Mme l’autrice, j’ai remarqué quelques ressemblances assez nettes avec SAO. On est très loin du plagiat, mais j’ai remarqué :p.

EN BREF : L’autrice arrive a apporter sa touche d’originalité à un thème maintes fois traité. L’univers est très cool, les personnages sont intéressants, différents et crédibles, et choisir une héroïne noob est une excellente idée pour guider les lecteurs néophytes dans cette aventure sans les perdre. J’ai beaucoup aimé ce livre, et je suis impatiente de lire la suite (non mais cette fin quoi O_O).

Revival tome 1 Fiche Livraddict.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s