Blabla : Mes sagas mangas

Depuis que je suis une jeune adolescente je lis des mangas. J’ai commencé grâce à ma grande sœur. Je ne sais pas trop comment elle est tombé dedans elle. Je sais qu’elle était hyper fan de Gundam Wing (ce générique ♥), qu’elle regardait tout le temps l’anime, et qu’elle avait même acheté les DVDs et les mangas papiers, mais je ne sais plus si c’est comme ça qu’elle a commencé… Quoi qu’il en soit c’est elle qui m’a fait découvrir ce monde. J’allais à la Fnac et à Cultura avec ma maman et elle, je l’accompagnais dans le rayon manga, et je découvrais tout un univers qui m’était inconnu. J’adorais ces illustrations, très différentes des BDs que j’avais à la maison. Ces filles aux grands yeux, ces garçons toujours séduisants. C’est là que j’ai découvert les shôjos.

Lire la suite

Blabla : Mes films de l’automne

L’automne est vraiment l’une de mes saisonss préférée. Elle est en concurrence avec l’hiver, mais comme j’habite dans une région où malheureusement la neige ne tombe jamais, et encore moins dans ma ville je crois, c’est l’automne qui remporte la palme. Elle arrive après l’été, cette saison catastrophique que je déteste, avec ses canicules, ses chaleurs insoutenables et ses rues désertes… Alors je ne peux que l’apprécier encore plus. C’est la saison doudou par excellence, avec les plaids, les soupes de courges, les chocolats chauds et les grosses chaussettes… et les films d’automne. Depuis toute petite il y a des films que je regarde à chaque automne. Des films qui sont des traditions pour moi, et que je regarde tous les ans. Ça me met dans l’ambiance, ça me rend joyeuse, et au fil des ans il m’arrive parfois de rajouter de nouveaux films, et certaines séries. C’est l’une de mes petites traditions de l’automne, et je sais que je ne suis pas la seule à le faire.

Lire la suite

Little Witch Academia – Keisuke Sato

Dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge j’ai décidé de lire le premier tome de Little Witch Academia pour valider le menu Automne Douceur de Vivre : Jack O’Lantern.

J’avais découvert l’univers de Little Witch Academia grâce à Netflix. En effet avant d’être une saga manga en 3 tomes c’est avant tout un anime. Il y a d’abord eu un court-métrage d’une vingtaine de minutes, puis un film d’une heure, et enfin une séries en 25 épisodes. Tout est toujours disponible sur Netflix, et je vous conseille vivement d’aller y jeter un œil. L’histoire est toute jolie, pleine de joie et de bonne humeur, les dessins sont très beaux, les couleurs sont lumineuses comme tout… c’est très joli à regarder. L’histoire est vraiment mignonne, avec des apprenties sorcières dans une école de magie, des courses de balai, une fête de village et plein d’autres choses. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour cet univers et les anime. Quand j’ai découvert qu’une saga manga était sortie j’étais ravie, et quand j’ai trouvé ce tome d’occasion je me suis jetée dessus.

Lire la suite

Somali et l’esprit de la forêt, tome 1 – Yako Gureishi

Le mois de septembre est arrivé (enfin!), je garde espoir que l’automne le suivra rapidement. En attendant le Pumpkin Autumn Challenge a démarré hier, et pour bien commencer cette session, j’ai lu Somali et l’esprit de la forêt, le tome 1, pour le menu Automne Enchanteur : Mon voisin le Kodama. Je suis carrément dans le thème ! J’aime lire un petit livre, un manga ou une BD pour le premier jour du challenge. Ça me met dans le bain, ça me fait valider tout de suite une catégorie, et ça me fait avancer ;).

Somali est une saga de mangas publiée aux éditions Komikku. Comme je l’ai dit cette maison d’éditions est l’une de mes préférées. Leur catalogue est riche et original, et j’y trouve toujours mon bonheur. Somali m’a attirée par son titre et sa couverture. Une petite fille en pleine forêt avec un Golem protecteur, il fallait que je lise ça !

Lire la suite

K-Pop – Love Story, tome 1 : Sous les Projecteurs – Ae Jung

J’ai une relation tumultueuse avec les romances. J’en lis rarement, parce que j’ai des critères très spécifiques, et un peu bizarres. Pour qu’une romance m’intéresse, il faut qu’elle présente une originalité. Par exemple Sextape qui présentait une version hétéro et une version FF. Ça change de l’ordinaire, ça m’intéresse. Ou comme Un petit quelque chose en plus, qui présente une histoire d’amour de quatorze points de vue différents, extérieurs au couple en question. C’est original, ça m’intéresse. Les romances traditionnelles, qui répondent toutes aux mêmes codes, aux mêmes clichés, très peu pour moi. SAUF !!! en période de Noël. Allez savoir. C’est peut-être l’ambiance hivernale, la neige, l’ambiance Noënalle et les lumières partout, ce romantisme omniprésent… En période de fin d’année ça fonctionne. Mais le reste de l’année je demeure hermétique aux codes des romances européennes et américaines.

Pour ce qui est des romances, disons asiatiques, par contre, je marche. A toute période de l’année ça fonctionne. J’adore, je fonce, je dévore. Je me régale. Depuis mon adolescence je suis une consommatrice de mangas en tous genres, animes, musiques, et désormais livres et films asiatiques (en majorité japonais). Ce sont des cultures qui me plaisent, qui me parlent, et avec lesquelles j’entretiens une relation longue durée. Et les codes des romances asiatiques marchent sur moi. J’adhère aux romances des shōjo, des animes et des dramas. Alors parfois elles sont aussi tirées par les cheveux et naïves que les européennes, mais allez savoir, ça prend avec moi. Alors quand j’ai découvert K-pop Love Story, je me suis jetée dessus.

Lire la suite

Made in Abyss – Akihito Tsukushi

Aujourd’hui encore nous parlons mangas ! J’avais vu des extraits vidéos de Made in Abyss et j’avais été charmée par l’ambiance et les décors, alors lorsque je suis tombée par hasard sur le tome 1 du manga j’ai craqué, avant même de regarder l’anime finalement.

Made in Abyss c’est l’histoire de Rico, une jeune fille un peu folle qui a de grands rêves. Elle veut marcher sur les pas de sa maman, elle est rebelle et un peu inconsciente, très drôle, avec un grand cœur. Elle vit au bord d’un gros précipice et fait partie des apprentis caverniers, ceux qui partent en exploration dans les profondeurs du cratère. Lors d’une expédition elle rencontreras Legu, un petit bonhomme amnésique tout mignon, naïf mais intelligent, qui va suivre Rico dans ses aventures afin de retrouver des traces de son passé et de son identité.

Je suis vraiment tombée amoureuse du design des personnages. Ils ressemblent un peu à des chibis, ils sont tous ronds, tous mignons et c’est un gros point fort de cette saga : ils sont a-do-rables :3 ! L’univers est très original et très intéressant. On a envie nous aussi de plonger au fond de cette fosse afin de découvrir tous les univers qui s’y cachent, tous les animaux improbables qui peuplent des paysages tous plus différents les uns que les autres, et tous les secrets qui y sont encore cachés.

Lire la suite