Le dernier conte – Pascale Leconte

Il y a quelques mois j’avais eu la chance de découvrir le roman Mais que pensent les méduses ? de Pacale Leconte. J’avais beaucoup aimé, et je n’avais pu m’empêcher de faire un parallèle avec un célèbre conte. Aujourd’hui je vous parle d’un autre roman de Pascale : Le dernier conte, qui me fait dire que je n’avais peut-être pas tort pour le précédent ^^. Je remercie encore Pascale pour sa confiance et pour me confier ses romans (deux autres chroniques sur son travail sortiront prochainement) !

Avec ce titre Pascale nous montre une plume et un style très différent des méduses. On y retrouve son efficacité, sa fluidité, et sa capacité à nous embarquer avec elle dans son univers (je l’ai lu d’une seule traite) mais elle nous prouve aussi qu’elle peut maîtriser différents genres de littératures. Avec les méduses on était dans un style fantastique, ici on est sur du jeunesse, sur un conte comme ceux qu’on lisait petits, ou presque. Pascale ne se cantonne pas à un style qui pourrait lui être confortable, elle explore, et ça lui réussit.

Lire la suite

Mais que pensent les méduses ? – Pascale Leconte

Avant tout je voudrais remercier l’autrice pour avoir accepté de me confier son roman. C’était une très jolie découverte et je suis contente de ma lecture :).

Dans ce petit roman Pascale nous raconte l’histoire d’un jeune musicien sauvé d’un naufrage par une sirène, et la relation qui va unir ces deux êtres après cela. A priori on pourrait penser que c’est une belle histoire, à la Disney, que nous allons découvrir, mais il n’en est rien. C’est un roman rempli de cruauté, de trahison et d’égoïsme que nous avons entre les mains, et j’ai adoré cette version étonnante et différente. L’autrice a su m’emmener dans des intrigues et des réactions auxquelles je ne m’attendais pas du tout. J’ai été surprise, choquée, mais aussi charmée par cette histoire. La plume de Pascale est très efficace, à peine je posais ma liseuse que j’avais envie de la reprendre pour découvrir ce que la suite me réservait.

Lire la suite