Ce qu’il n’est pas, tome 3 – Bingo Morihashi

Oui ! Ha ha ha ! Je suis joie et allégresse. Ça y est, après des MOIS d’attente le voilà, le tant attendu, le tant désiré tome 3 de Ce qu’il n’est pas ! Je ne saurais comment assez remercier les éditions Akata pour leur confiance, pour me confier leurs romans, et surtout pour éditer des merveilles qui n’auraient jamais été traduites sans eux, et que je n’aurais jamais eu l’occasion de lire (Corentin file moi vite tes bouquins que j’apprenne le japonais =_=!).

Il y a assez peu, voir très peu, de sagas dont je guette les sorties comme le Saint Graal (oui je fais dans la comparaison modérée u_u). J’ai plutôt tendance à acheter les tomes quand l’envie me prend, et non pas dès qu’ils sortent. Mais il y a des sagas, comme Heartstopper, ou Ce qu’il n’est pas, que je me dois de guetter comme le messie (comparaisons religieuses aujourd’hui ? Très bien ô_O). J’ai eu un coup de cœur pour les tomes 1 et 2 de cette série, et c’est toujours avec une grande joie que je me plonge dans le monde de Shirô et Mirai pour les retrouver.

Lire la suite

Ce qu’il n’est pas, tome 2 – Bingo Morihashi

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du tome 2 d’une saga que j’aime particulièrement. Il s’agit de Ce qu’il n’est pas, et je suis en joie car les éditions Akata me l’ont proposé en avant-première 8D ! Et oui il ne sort que le 12 septembre mais je l’ai déjà lu mwah ah ah ! Je vous conseille d’aller jeter un œil à l’article sur le tome 1 si ce n’est pas déjà fait : Ce qu’il n’est pas, tome 1.

J’étais  ravie de recevoir ce livre, et ça a été un vrai bonheur de me replonger dans cet univers. Retrouver Shirô et Mirai c’était comme retrouver deux vieux amis, j’étais en terrain connu et j’étais déjà conquise. J’étais toute contente, et je n’ai pas été déçue de ce deuxième tome, bien au contraire. Si les sentiments complexes sont toujours à l’ordre du jour, ce livre est vraiment placé sous le signe de la bonne humeur et de l’humour. Je me suis régalée de ma lecture, et je l’ai dévoré en une seule journée.

Lire la suite

La Maison des Oiseaux – Allan Stratton

Je remercie vraiment les éditions Milan pour m’avoir fait confiance et pour m’avoir confié ce roman dans le cadre d’une masse critique de Babelio. Ce livre me tentait beaucoup, mais je ne m’attendais pas à ça, je ne m’attendais pas à le dévorer, et à l’aimer autant.

La Maison des Oiseaux est une très belle découverte qui s’est avérée plus profonde et plus touchante que ce que j’avais imaginé. Nous suivons Zoé et sa mamie qui vont devoir surmonter bien des épreuves et des aventures toutes les deux. Zoé est une adolescente révoltée, rebelle, au franc-parler ravageur. Elle m’a beaucoup fait rire avec ses réparties assassines et ses pensées bien pesées. C’est une adolescente rebelle qui a pourtant un très grand cœur, et qui a su toucher le mien par sa sensibilité. Sa grand-mère est très attachante elle aussi et on se laisse très vite embarquer dans leur histoire. Leur relation est adorable, profonde, pleine de tendresse et d’amour. C’est magnifique à lire. Je n’ai jamais connu mes grands-parents alors je ne suis généralement pas très sensible à ce genre de relations, je ne les comprends pas en fait, mais ici ça fonctionne. J’ai été touchée par ces deux brins de femmes hors du commun et je me suis régalée de ma lecture.

Lire la suite

Ce qu’il n’est pas, tome 1 – Bingo Morihashi

Avant toutes choses je veux remercier les éditions Akata pour leur confiance et pour m’avoir confié leur livre. Je n’ai découvert que très récemment cette maison d’édition, mais j’en suis immédiatement tombée sous le charme, grâce à leur collection « Young Novel », composée de livres jeunesse japonais. Les résumés des titres sortis m’ont tout de suite attirée, et c’est une maison d’éditions que je vais suivre de très près…

Le Japon est un pays qui m’intéresse beaucoup, depuis de nombreuses années, même si je n’y ai jamais mis les pieds. Je ne le connais qu’au travers des œuvres que je lis (mangas, romans) ou que je vois (films, anime…). J’ai toujours cette vision, peut-être erronée, d’un pays traditionnel, peut-être un peu vieillot et un peu fermé sur certains sujets, comme les personnes transgenres par exemple. J’ai tendance à imaginer que ce doit être assez mal vu et encore plus difficile à vivre pour ces personnes que chez nous, un pays disons plus « moderne », alors qu’ils en bavent déjà pas mal ici au quotidien… Du coup ce roman m’a vraiment attirée et j’avais très envie de le découvrir.

Aime-t-on quelqu’un pour son corps ? Ou pour son âme ?

Lire la suite