Les sorcières de Kinvar, tome 1 : La sorcière aux poupées – Marie-Laure Junier

Ce premier tome d’une saga jeunesse est un envoi des éditions Livresque, que je remercie encore une fois chaleureusement pour leur confiance.

La sorcière aux poupées est un livre jeunesse qui raconte l’histoire d’Emily, une jeune sorcière un peu perdue, qui va découvrir petit à petit ses pouvoirs et le monde qui l’entoure. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Emily, cette jeune fille forte, ouverte et gentille, qui fait face à l’adversité comme elle peut. C’est un joli exemple pour le jeune public, et un personnage touchant à suivre. J’ai également beaucoup apprécié sa cousine, véritable lumière dans les ténèbres d’Emily, qui a su l’accepter comme elle était, et lui ouvrir les portes de son monde. Mais celles et ceux que j’ai préférés sont bien sûr les poupées d’Emily.

Lire la suite

Asphodel, le nouveau roman de Louise le Bars.

Si vous me suivez depuis un petit moment vous savez que j’adore la maison d’édition Noir d’Absinthe. C’est une découverte que je dois à l’ouverture du blog, et depuis j’ai eu l’occasion de collaborer plusieurs fois avec eux… et je n’ai jamais été déçue ! Pendant le confinement je me suis d’ailleurs offert l’intégrale de leurs œuvres en numérique (on assouvit ses pulsions comme on peut OK, ne me jugez pas), c’est dire comme je les aime.

Parmi mes coups de cœur de leur catalogue, il y avait le sublimissime Chambre Nymphale de Maude Elyther, et bien sûr Vert-de-Lierre de Louise Le Bars (qui a été sélectionné pour le PAI 2019 ! You-pi ah ! Je vous en parle bientôt). Louise est une autrice tellement talentueuse ! J’avais vraiment adoré son premier roman, et je m’étais promis de me procurer son prochain, peu importe le sujet. Même pas besoin de lire le résumé, je l’achèterai. Et bien Noir d’Absinthe a exaucé mon souhait, et m’a même permis de faire plus :  contribuer à la venue au monde de ce futur petit bijou. Et oui, le prochain roman de Louise est depuis hier en financement participatif sur ulule.

Lire la suite

Harper Jones, tome 1 : Malédiction – Blandine P. Martin

Je voudrais remercier Blandine P. Marin pour son livre et sa confiance. Ce livre, ainsi que Wild Crows, me faisait de l’œil, et elle me l’a gentiment proposé. Donc un grand merci :)!

J’ai toujours cru que la bit-lit ce n’était pas pour moi. La romance, les histoires un peu cucul ce n’est pas trop mon truc. Pour moi la bit-lit ça se résumait à ça. Et si j’avais vu que Blandine casait Harper Jones sous cette catégorie je n’aurais pas accepté de le lire je pense. Et j’aurais eu vraiment tort. Les clichés sont des vilaines choses, et ce roman m’a donné une nouvelle leçon, il ne faut jamais les écouter ! Ce livre a été une jolie lecture, très divertissante, et je l’ai dévoré en une journée. Je me montrerais donc beaucoup moins critique envers la bit-lit désormais (et j’accepterai plus d’en lire surtout u_u).

Lire la suite

Galénor, tome 1 : Le livre des portes – Audrey Verreault

Avant de commencer je tiens à remercier chaleureusement l’autrice pour l’envoi de son roman et pour sa confiance. J’ai intégré ma lecture au Pumpkin Autumn Challenge, pour le menu Automne Enchanteur : Prenez gardes aux souliers pointus. On y parle de sorciers et sorcières, de femme forte et puissante, ça collait parfaitement.

J’ai toujours un peu peur à chaque fois que je débute un roman fantasy. Souvent je fais de jolies découvertes, mais j’ai toujours peur que l’univers soit trop riche, avec trop de noms inconnus à mémoriser, des races nouvelles et des mondes imaginés à foison. Je me dit que je vais être perdue, que je vais me mélanger les pinceaux. Dans Galénor l’univers est vraiment riche et développé. L’autrice a du passer un certain temps à le bâtir. Il y a une histoire ancienne, un passé, une mythologie qui lui est propre. Mais tout nous est amené au fur et à mesure et lorsqu’on en a besoin. Tout est clair, ce n’est pas brouillon ou indigeste, et j’ai vraiment apprécié. En fait je suis rentrée immédiatement dans cet univers. Dès les premières pages Audrey arrive à nous donner suffisamment de données pour éveiller notre curiosité et nous pousser à tourner les pages. Elle nous parle de magie, d’un ennemi ancien, de phœnix et autre créatures merveilleuses, comme les bayards, et de différents mythes, comme les muses et les vampires.  Mon intérêt était bien présent, et il ne s’est pas éteint au cours de ma lecture.

Lire la suite

Blabla : Mes films de l’automne

L’automne est vraiment l’une de mes saisonss préférée. Elle est en concurrence avec l’hiver, mais comme j’habite dans une région où malheureusement la neige ne tombe jamais, et encore moins dans ma ville je crois, c’est l’automne qui remporte la palme. Elle arrive après l’été, cette saison catastrophique que je déteste, avec ses canicules, ses chaleurs insoutenables et ses rues désertes… Alors je ne peux que l’apprécier encore plus. C’est la saison doudou par excellence, avec les plaids, les soupes de courges, les chocolats chauds et les grosses chaussettes… et les films d’automne. Depuis toute petite il y a des films que je regarde à chaque automne. Des films qui sont des traditions pour moi, et que je regarde tous les ans. Ça me met dans l’ambiance, ça me rend joyeuse, et au fil des ans il m’arrive parfois de rajouter de nouveaux films, et certaines séries. C’est l’une de mes petites traditions de l’automne, et je sais que je ne suis pas la seule à le faire.

Lire la suite